On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de la tombe on se retourne pour regarder en arrière

Ajouter un commentaire

Perdican : […] On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de la tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : « J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non … Lire la suite­­

La connaissance d’un être est un sentiment négatif : le sentiment positif, la réalité, c’est l’angoisse d’être toujours étranger à ce qu’on aime

Ajouter un commentaire

Gisors : La connaissance d’un être est un sentiment négatif : le sentiment positif, la réalité, c’est l’angoisse d’être toujours étranger à ce qu’on aime. André Malraux La Condition humaine (1933), Malraux, éd. Galimard, coll. Folio, 1997 (ISBN 2-07-036001-6), p. 226

Tomber amoureux n’est pas du tout la chose la plus stupide que font les gens – mais la gravité ne peut en être tenue pour responsable

Ajouter un commentaire

Tomber amoureux n’est pas du tout la chose la plus stupide que font les gens – mais la gravité ne peut en être tenue pour responsable. Albert Einstein (en) Falling in love is not at all the most stupid thing that people do — but gravitation cannot be held responsible for it. Albert Einstein, The … Lire la suite­­