Si ton ami te frappe, baise sa main

Si ton ami te frappe, baise sa main.

On comprend que ce proverbe ne doit pas se prendre à la lettre, et que l’ami qui frappe ne signifie que l’ami qui reprend. Le sens est donc que, quelque véhémence qu’un ami mette dans ses remontrances, il faut lui en savoir gré, parce qu’elle est l’effet et la preuve d’un véritable attachement. Les Allemands disent d’une manière également figurée : Coup d’ami, coup chéri.

Leur proverbe et le nôtre rappellent ces paroles de Salomon « Les blessures que fait celui qui aime valent mieux que les baisers trompeurs de celui qui hait. »

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.