Que la nuit me prenne là où sont mes amours !

Que la nuit me prenne là où sont mes amours !

Pour dire qu’on s’attarde volontiers dans un endroit où l’on se plaît, auprès de l’objet de ses amours

Ce vœu tendre et délicat, exprimé avec une simplicité exquise, me semble offrir un doux reflet du vœu passionné de Léandre traversant l’Hellespont à la nage, au milieu de la tempête, pour se réunir à son amante Héro, prêtresse de Vénus.

Léandre, conduit par l’amour,
En nageant, disait aux orages :
« Laissez-moi gagner les rivages ;
« Ne me noyez qu’à mon retour.

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.