Plus il y a paroles en amour et moins y sied

Plus il y a paroles en amour et moins y sied.

En amour, dit Pascal, un silence vaut mieux qu’un langage. Il est bon d’être interdit. Il y a une éloquence de silence qui pénètre plus que la langue ne saurait faire. Qu’un amant persuade bien sa maîtresse, quand il est interdit, et que d’ailleurs il. a de l’esprit! Quelque vivacité que l’on ait, il est bon, dans certaines rencontres, qu’elle s’éteigne. Tout  cela se passe sans règle et sans réflexion, et quand l’esprit le fait il n’y pensait pas auparavant. C’est par nécessité que cela arrive. » (Discours Sur les pass. de l’amour.)

Ce silence qui survient tout à coup sans qu’on y pense, qui résulte, non d’un calcul, mais de la nécessité, est le plus tendre et le plus vrai langage des amants. Aucun discours ne rendrait aussi bien ce qu’ils sentent. Les paroles ne peuvent être que des signes d’une faible passion : elles sont comme ces bluettes qui ne jaillissent guère que d’un feu peu ardent. « Celui qui peut dire combien il aime, s’écrie Pétrarque, n’a qu’une petite ardeur. »

Chi puo dir com’egli arde, e un picciol ftioco.

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.