Loin des yeux et loin du cœur

Loin des yeux et loin du cœur.

Proverbe pris du vers suivant de Propercc, liv. III, 616g. 21. :Quantum oculis anima tam proctil ibit amor.

Il s’explique très-bien par cet autre proverbe qu’on trouve dans le troubadour Peyrols : Coroblida qu’elhs no ve. Cœur oublie ce qu’œil ne voit.

Un bel esprit, écrivant à un voyageur qui se plaignait d’être loin des beaux yeux de la dame de ses pensées, lui rappelait le proverbe et ajoutait plaisamment : « Ce proverbe s’est toujours accompli à Paris comme un arrêt du destin contre les absents. « Hâtez-vous donc d’oublier la maîtresse que vous y a laissée, car il est bon de prévenir les infidèles. »

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.