Larmes de femme, assaisonnement de malice

Larmes de femme, assaisonnement de malice.

Ce proverbe, littéralement traduit du latin signifie que lorsqu’une femme veut vous servir un plat de son métier, elle y met ses larmes en guise de sauce.

On lit dans les distiques de Dyonisius Caton : « La femme qui pleure dresse des embûches au moyen de ses larmes. »

Les Italiens disent : Deux sortes de larmes dans les geux des femmes, l’une de douleur et l’autre de tromperie. Ils disent encore :  Les femmes sont semblables au crocodile : pour prendre l’homme, elles pleurent, et une fois pris elles le dévorent.

One Response

  1. mok

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.