L’amour veille, et ne dort pas même pendant le sommeil

L’amour veille, et ne dort pas même pendant le sommeil. Il n’est pas las, quoiqu’il se fatigue; même pressé par l’affliction, il ne laisse pas d’être allègre; il est troublé et n’est point dans le trouble; mais, comme une vive flamme et un flambeau ardent, il se fait passage en haut, y monte sans obstacle. Celui qui aime, connaît la force de ce mot : amour…

Thomas a Kempis

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.