L’amour égalise toutes les conditions

L’amour égalise toutes les conditions.

L’amour ne peut souffrir ni barrières ni distinctions entre les amants, dont il se plaît à confondre les existences. Il veut qu’ils méconnaissent toutes les prérogatives du rang et de la fortune pour vivre sous le régime bienfaisant de l’égalité, et chacun d’eux obéit à cette loi d’autant plus volontiers qu’il la trouve sanctionnée par son propre cœur. « Son vœu  le plus cher, a’_ dit M. Michelet dans son livre intitulé le Peuple, c’est de se faire un égal sa crainte, « c’est de rester supérieur, de garder un avantage que l’autre n’a pas. »

Non bene conveniunt née in una sede morantur
Majestas et amor.

(Ovide, Métam. H, fab. xix.)

« La majesté et l’amour ne s’accordent point et ne demeurent point ensemble. »

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.