L’amour apprend les ânes à danser

L’amour apprend les ânes à danser.

La légèreté et la souplesse singulières avec les quelles les ânes, au mois de mai, bondissent et se trémoussent dans la prairie auprès des ânesses, ont donné lieu à ce proverbe, dont le sens métaphorique est que l’amour polit le naturel le plus inculte.

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.