La vieillesse est l’enfer des femmes

La vieillesse est l’enfer des femmes.

C’est ce que répétait la belle et spirituelle Ninon de Lenclos, qui vécut, pour ainsi dire, sans vieillir, inspira une passion à l’âge de quatre-vingts ans et mourut à quatre-vingt-onze… Si elle sentait cette cruelle vérité, combien plus doivent la sentir les autres femmes qui n’ont pas, comme elle, des avantages propres à la leur rendre moins sensible!

La Rochefoucauld a mis textuellement parmi ses maximes le même mot qui est devenu proverbial, s’il ne l’était déjà quand il fut dit par Ninon ou écrit par lui.

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.