L’Allemand et l’Anglais font preuve, en amour, d’un assez bon estomac

L’Allemand et l’Anglais font preuve, en amour, d’un assez bon estomac et si leur goût ne manque pas de délicatesse, il est surtout sain et dru. Il n’est pas d’amants plus scrupuleux que les Italiens, plus fantasques que les Espagnols, plus friands que les Français.


Kant, Observations sur le sentiment du beau et du sublime.

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.