Il faut découdre et non déchirer l’amitié

1 Commentaire

Il faut découdre et non déchirer l’amitié.

Mot de Caton l’Ancien rapporté par Cicéron en ces termes : C’est quelquefois, ajoute-t-il, un malheur nécessaire de renoncer à certains amis : alors il faut s’éloigner d’eux insensiblement, sans aigreur et sans colère, et faire voir qu’en se détachant de l’amitié on ne veut pas la remplacer par l’inimitié, car rien n’est plus honteux que de passer d’une liaison intime à une guerre déclarée.

Il ne faut pas croire, dit très-bien madame de a Lambert, qu’après les ruptures vous n’ayez plus de devoirs à remplir. Ce sont les devoirs les plus difficiles et où l’honnêteté seule vous soutient. On doit du respect à l’ancienne amitié. Il ne faut point appeler le inonde à vos querelles ; n’en « parlez jamais que quand vous y êtes forcé pour votre propre justification ; évitez même de trop charger l’ami infidèle. »

Le maréchal de Richelieu disait : Il faut découdre l’amitié,mais il faut déchirer l’amour.

Une réponse à “Il faut découdre et non déchirer l’amitié”

  1. living

    Have you ever considered publishing an e-book or guest authoring on other sites?
    I have a blog based upon on the same topics you discuss and would love
    to have you share some stories/information. I know my viewers would
    appreciate your work. If you are even remotely interested,
    feel free to send me an e-mail.

    Répondre

Laisser une réponse