Dites une fois à une femme qu’elle est jolie, le diable le lui répétera dix fois par jour

Dites une fois à une femme qu’elle est jolie, le diable le lui répétera dix fois par jour. Parce que le diable sait que, pour se rendre maître de l’esprit des femmes, il n’y a pas de meilleur moyen que de chatouiller leur vanité. Comme elle est en quelque sorte le premier de leurs sentiments, ...

Il n’y a de femme chaste que celle qui ne trouve pas d’amant

Il n’y a de femme chaste que celle qui ne trouve pas d’amant. C’est ce qu’a dit Ovide dans le premier livre des Amours ; élégie VIII L’auteur des Lettres persanes a reproduit la même idée en ces termes : «Il est des femmes vertueuses ; mais elles sont si laides, si laides, qu’il faudrait ...

Une femme est comme votre ombre; suivez-la, elle fuit; fuyez-la, elle suit

Une femme est comme votre ombre; suivez-la, elle fuit; fuyez-la, elle suit. Cette comparaison proverbiale a été attribuée à Chamfort, parce qu’elle se trouve dans le recueil des pensées de cet ingénieux écrivain. Mais elle existait longtemps avant lui, non-seulement chez nous, mais chez d’autres peuples. Le poète arabe Zehir, qui, sans nul doute, ne ...

La femme est un être qui s’habille, babille et se déshabille

La femme est un être qui s’habille, babille et se déshabille. C’est-à-dire que les trois choses principales auxquelles la femme consacre toute sa journée sont la toilette, la causerie et le sommeil, car elle ne quitte guère ses atours que pour se mettre dans son lit, où elle a grand besoin de se délasser, après ...

La femme a été faite pour l’homme, et non l’homme pour la femme

La femme a été faite pour l’homme, et non l’homme pour la femme. C’est ce qu’a dit saint Paul dans sa première épître aux Corinthiens et ses paroles sont passées en proverbe pour signifier que la femme doit être soumise à l’autorité de son mari. Mais l’Apôtre n’a point entendu que cette autorité pût être ...

Qui sa femme n’honore, Lui-même se déshonore.

Qui sa femme n’honore, Lui-même se déshonore. Il faut avoir pour sa femme une tendresse décente et respectueuse, une considération bienveillante et soutenue; car l’honneur d’une femme est, en grande partie, l’ouvrage de son mari; et celui qui, violant ces devoirs, fait déchoir la sienne du rang moral qu’elle doit occuper, se flétrit et se ...

Une femme et un almanach ne valent que pour une année

Une femme et un almanach ne valent que pour une année. Une femme avait un mari qui passait tout son temps dans sa bibliothèque; elle alla l’y trouver, un jour, et lui dit : « Monsieur, je voudrais bien être un livre. — Pourquoi donc, madame? — Parce que vous êtes toujours après. — Je ...

Une maîtresse est reine, une femme est esclave

Une maîtresse est reine, une femme est esclave. Avis aux belles qui se flattent que l’Hymen leur laissera la royauté qu’elles ont reçue de l’Amour, sans penser que l’Hymen et l’Amour sont deux frères ennemis, et que l’Hymen n’est pas solidaire dés engagements de l’Amour. Les vers suivants, que Corneille a mis dans la bouche ...

La femme est la moitié de l’homme

La femme est la moitié de l’homme. L’homme et la femme seraient incomplets l’un sans l’autre. Chacun d’eux ne forme qu’une moitié de l’être humain, dont l’intégralité ne peut résulter que de leur intime union. C’est une vérité morale aussi vieille que le monde et universellement répandue. Elle remonte à notre premier père, s’écriant, dans ...

II ne faut prêter ni son épée, ni son chien, ni sa femme

II ne faut prêter ni son épée, ni son chien, ni sa femme. La noblesse française avait jadis deux occupations importantes, la guerre et la chasse, et toujours elle se montrait sous le costume du guerrier ou celui du chasseur. Ainsi tout bon gentilhomme devait être inséparable de son épée et de son chien ou ...